Cette page s'adresse aux futurs étudiants intéressés par les études en sciences mathématiques

Des études en mathématiques, pourquoi pas ?

Vous terminez vos études secondaires et vous aimez les mathématiques. C'est bien, mais peut-on en faire son métier ?

La première idée qui vient à l'esprit est le métier de professeur de Mathématiques, dans l'enseignement secondaire supérieur. C'est un débouché traditionnel des études de mathématiques. La demande d'enseignants de mathématiques ayant le diplôme adéquat est actuellement très forte et aucun des étudiants ayant suivi cette voie ces dernières années n'a dû chercher du travail bien longtemps.

Mais les jeunes diplômés en mathématique peuvent aussi exercer leurs talents dans bien d'autres domaines et trouver une carrière dans le secteur public ou privé. Les mathématiques sont directement appliquées dans le secteur financier (banques et assurances), mais aussi dans des métiers liés à l'informatique. Le secteur pharmaceutique ou biomédical a grand besoin de statisticiens pour finaliser la mise au point de nouveaux médicaments. Enfin, la recherche en mathématiques pures ou appliquées occupe à ce jour un grand nombre de mathématiciens de par le monde.

Ces différentes opportunités de carrière correspondent aux modules d'options accessibles dès la deuxième année et aux différentes finalités du master en sciences mathématiques. Au delà des connaissances spécifiques qui donnent un accès direct à ces diverses professions, toutes les filières d'études en sciences mathématiques confèrent aux diplômés une formation à la logique, à la précision, l'efficacité, l'analyse et la synthèse. Ces qualités sont très appréciées sur le marché de l'emploi et font des études en mathématiques un tremplin idéal pour celui qui souhaite mettre ses compétences au service du développement et de la créativité dans sa future entreprise.

Voyons maintenant les étapes clefs du parcours jusqu'au diplôme.

Avant

Avant d'entrer à l'Université ...

  • Il est préférable d'avoir suivi l'orientation forte en mathématique dans l'enseignement secondaire.  On peut cependant s'inscrire en ayant suivi l'orientation moyenne en mathématique. Il faudra bien sûr s'attendre à travailler un peu plus.
  • Une formation préalable en informatique n'est pas indispensable.
  • Il existe pendant l'année scolaire de nombreuses séances d'information : cours ouverts pendant les congés d'automne (Toussaint) et de détente (Carnaval), salons d'étudiants, séances d'information, journée parents-rhétos, cours préparatoires, etc. Vous pouvez également contacter directement un membre du Département.


Pendant

Le Département de Mathématique a pour objectifs généraux d’assurer aux étudiants une formation de qualité et de développer des esprits curieux, désireux de comprendre le comment et le pourquoi, capables d’esprit critique, de rigueur et de précision.

Le contenu de la formation consiste avant tout en une base mathématique, qui peut être dirigée vers une profession, via le choix d'options dès la deuxième année d'études et par des cours à option durant le master.

En bachelier, la formation de base comprend les disciplines classiques des mathématiques : l'algèbre, l'analyse, la géométrie et la statistique. Le programme est complété par des cours utilisant les mathématiques, à savoir la physique et l'informatique et également par un cours d'anglais. Avec des modules optionnels en physique, en informatique ou en économie et gestion, l'étudiant pourra dès la deuxième année compléter sa formation en y intégrant ses souhaits de carrière.

Les programmes de bachelier (2015-2016) ont été revus.
  • En septembre 2014, un cours intitulé mathématiques élémentaires a été introduit. Il est concentré sur les premières semaines de l'année académique et a pour but de faciliter la transition entre l'enseignement secondaire et l'Université.
  • Quant au travail personnel, indispensable pour une formation solide dans la discipline, la première année lui accorde une place de choix en aménageant l'horaire des cours et séances d'exercices.
  • Un cours de logiciels mathématiques est également introduit. Il a pour but de familiariser dès la première année les étudiants à l'informatique, outil omniprésent en sciences, en entreprises ou encore pour l'enseignement.
  • Enfin, des modules à option permettent d'ouvrir plus largement la formation et les perspectives de carrière des étudiants. Trois grands axes ont été retenus : les mathématiques appliquées à l'économie et à la gestion, la physique et l'informatique.

En master, le programme se base sur un système de cours à option et le choix d'une finalité particulière.  Il permet aux étudiants de se spécialiser dans le domaine de leur choix.

Après

Une fois diplômé, c'est l'heure de chercher un emploi. Heureusement, les débouchés sont nombreux et les profils d'emploi variés. La grande majorité des étudiants trouve rapidement un emploi.